Témoignage

Jean, séminariste

“Entre les deux cycles du Séminaire, je suis parti un an au Tchad, comme professeur de français, d’anglais et de philosophie dans un centre de soutien scolaire du diocèse de N’Djamena. Pour moi, cela a été une véritable ouverture sur l’Église universelle à travers la découverte d’une réalité très différente, dans un territoire d’évangélisation récente où la mission porte d’autres enjeux. Le fait d’enseigner dans des classes parfois d’une centaine d’élèves, lieux de rencontres entre des jeunes de tribus et de religions différentes, m’a aussi beaucoup appris. J’ai gagné en assurance, j’ai mieux progressé dans l’exercice de l’autorité que cette fonction nécessitait.”

Louis-Marie, séminariste.

“Étant en premier cycle, c’est dans la paroisse de ma maison, St-Séverin, que j’effectue deux services apostoliques : dans le cadre du catéchuménat et en tant que catéchiste auprès de trois classes d’école primaire.

Je vois dans ces activités une mise en pratique de l’enseignement que je reçois et, toute proportion gardée, cela donne un petit avant-goût du ministère de prêtre. C’est nouveau pour moi de me présenter en tant que séminariste, au nom d’une paroisse, à travers un service apostolique. J’ai conscience de porter une responsabilité nouvelle. C’est un vrai apprentissage.”