Témoignages
Ils ont été augustiniens

Matthieu, en 2e année de Séminaire, Maison Saint-Louis (4e)

“Dans ce lieu, j’ai approfondi ma connaissance de la prière et développé une sorte de familiarité avec la Parole de Dieu. À côté de cela, j’ai aussi été marqué par la vie en communauté. C’est une expérience qu’on vit avec et face à ses frères. On se découvre dans la rencontre avec autrui. C’est d’ailleurs un aspect que j’ai aussi vécu lors des visites hebdomadaires à l’hôpital ou pendant mon experiment à L’Arche de Jean Vanier. Cela m’a aidé à comprendre très concrètement que le chemin sur lequel nous sommes appelés n’est pas seulement un itinéraire intellectuel.”

Ollivier, en 2e année de Séminaire, Maison Saint-Louis (4e)

“Avant d’y entrer, je faisais beaucoup de choses, je sortais beaucoup. Je crois que j’avais besoin d’une rupture, de consacrer du temps à Dieu de cette façon. Cela a été une année pour unifier ma vie autour du Christ. J’y ai réalisé que je pouvais passer d’une activité à l’autre mais toujours Le retrouver. Cela m’a vraiment permis de faire un choix libre : de dire un oui à la fois concret et réfléchi.”

Charles, en 2e année de Séminaire, Maison St-Denys du Saint-Sacrement (3e)

“Pour moi, cela a répondu à un désir que j’avais d’être accompagné pour parvenir à me poser les bonnes questions tout en m’apportant des éléments de réponse solides. J’ai vécu mon passage à la Maison Saint-Augustin comme un voyage intérieur. L’un des moments qui m’a marqué a été la retraite de trente jours que nous avons faite dans un centre spirituel jésuite. Cela a été une expérience exigeante mais aussi un lieu de vérité, pour mieux découvrir ce lien à Dieu que le péché ne peut rompre. Cela m’a apporté une meilleure connaissance de Jésus qui m’a aidé à mieux L’aimer et à mieux Le suivre.”

Louis-Marie, en 1ère année de Séminaire, Maison St-Séverin (5e)

“Pour moi, cela a été un moment de liberté, surtout après quelques années de vie active pendant lesquelles mon but était d’optimiser mon temps entre mon travail, ma vie sociale, mes loisirs… À la Maison Saint-Augustin, j’ai bénéficié de beaucoup de temps pour prier, lire la Bible, goûter la solitude. Cela a donc été une forme de rupture, mais une rupture épanouissante et féconde. Au cours de cette année, j’ai aussi découvert la vie en communauté et bénéficié d’un premier enseignement dans plusieurs disciplines, comme un petit avant-goût du Séminaire. J’ai réalisé que j’étais heureux dans cet environnement.”