Jean, séminariste

“Entre les deux cycles du Séminaire, je suis parti un an au Tchad, comme professeur de français, d’anglais et de philosophie dans un centre de soutien scolaire du diocèse de N’Djamena. Pour moi, cela a été une véritable ouverture sur l’Église universelle à travers la découverte d’une réalité très différente, dans un territoire d’évangélisation récente où la mission porte d’autres enjeux. Le fait d’enseigner dans des classes parfois d’une centaine d’élèves, lieux de rencontres entre des jeunes de tribus et de religions différentes, m’a aussi beaucoup appris. J’ai gagné en assurance, j’ai mieux progressé dans l’exercice de l’autorité que cette fonction nécessitait.”