Les études pour le Christ et pour les hommes

Aux côtés d’autres étudiants, religieux ou laïcs, les séminaristes suivent les cours de la faculté Notre-Dame du Collège des Bernardins.

La formation est divisée en deux temps :
- La formation initiale pendant 2 ans est axée sur la philosophie mais l’étude de l’Écriture sainte y a déjà une large part.
- La formation doctrinale et pastorale, ensuite, est davantage orientée vers la mission. Elle familiarise les étudiants avec l’ensemble du mystère chrétien.

En formation doctrinale et pastorale, l’enseignement est dispensé sous deux formes :

- Les cours magistraux.
- Les séminaires de travail, centrés sur la réflexion en commun. Ils proposent à chacun d’approfondir son étude de la théologie à travers travaux de groupes, exposés et débats sous la conduite de plusieurs professeurs. Cette méthode permet de développer le sens ecclésial de la théologie.

Tout en répondant à des normes académiques précises, chaque étudiant choisit avec son tuteur les séminaires et les cours qu’il suivra chaque semestre.

La formation aboutit normalement à un baccalauréat canonique. Elle peut être poursuivie avec la préparation de la licence canonique. Dans tous les cas, c’est l’évêque qui en donne la mission. Les études peuvent ainsi être complétées après l’ordination sacerdotale.

Cardinal Jean-Marie Lustiger :

« Étudier et lire l’Écriture dans la Tradition, c’est-à-dire dans la communion de la foi et dans l’amour de l’Église, est le cœur du Studium du Séminaire de Paris. Cela permet de respecter la croissance dans l’intelligence dans la foi aussi bien de ceux qui sont doués intellectuellement que ceux qui le sont moins, sans les opposer les uns aux autres. Quelles que soient ses aptitudes, chaque étudiant a accès à l’Écriture à égalité avec les autres. » [1]


[1Les prêtres que Dieu donne, Jean-Marie Lustiger, Desclée de Brower, 2000.