Louis-Marie, en 1ère année de Séminaire, Maison St-Séverin (5e)

“Pour moi, cela a été un moment de liberté, surtout après quelques années de vie active pendant lesquelles mon but était d’optimiser mon temps entre mon travail, ma vie sociale, mes loisirs… À la Maison Saint-Augustin, j’ai bénéficié de beaucoup de temps pour prier, lire la Bible, goûter la solitude. Cela a donc été une forme de rupture, mais une rupture épanouissante et féconde. Au cours de cette année, j’ai aussi découvert la vie en communauté et bénéficié d’un premier enseignement dans plusieurs disciplines, comme un petit avant-goût du Séminaire. J’ai réalisé que j’étais heureux dans cet environnement.”