Mission de Noël 2013 du Séminaire de Paris

Du 21 au 24 décembre, les séminaristes de Paris seront associés à des missions organisées dans 8 paroisses de Paris pour témoigner de la joie d’être chrétien.

Aujourd’hui, dans cet “ allez ” de Jésus, sont présents les scénarios et les défis toujours nouveaux de la mission évangélisatrice de l’Église, et nous sommes tous appelés à cette nouvelle “sortie” missionnaire. Tout chrétien et toute communauté discernera quel est le chemin que le Seigneur demande, mais nous sommes tous invités à accepter cet appel : sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile.
Extrait de l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium du pape François (n°20)

Chaque année, il est prévu que le Séminaire de Paris propose un temps de mission aux séminaristes. Ceci s’inscrit dans l’appel que lance l’archevêque de Paris à « aller vers ceux qui ne viennent pas vers nous ».

Cette année, ceux-ci seront associés à des missions organisées par les curés et les fidèles de huit paroisses de Paris durant les trois jours précédents la fête de Noël, du 21 au 24 décembre.

Ces paroisses sont Saint-Louis en l’Ile (4ème), Saint-Séverin (5ème), Saint-Nicolas des Champs (3ème), Saint-Jean-Baptiste de Belleville (19ème), Saint-Lambert et Saint-Léon (15ème), Saint-François de Sales et Saint-Ferdinand (17ème).

Pratiquement, l’évangélisation directe consiste à aller au-devant d’inconnus pour leur proposer une démarche, les inviter, pour témoigner de la joie d’être chrétien, pour leur proposer le Christ et l’Évangile.

Cela peut se faire dans les rues, aux sorties de métro, en visitant les immeubles… L’évangélisation directe n’est pas le tout, loin de là, de la mission de l’Église. Mais elle donne des ailes pour être missionnaire en toutes choses et par toute sa vie, mais aussi pour savoir entrainer ses frères à porter les Christ vers tous ceux qui ne le connaissent pas.

Les séminaristes vous confient cette mission et vous propose de prier par l’intercession de Marie avec la prière proposée par le pape François à la fin de son exhortation apostolique.