Que sont devenus les séminaristes ?

Quatorze diacres ayant suivi leur formation au Séminaire de Paris ont été ordonnés prêtres au mois de juin dernier, douze à Paris, un à Rennes et un pour le service des catholiques chaldéens présents en France.

Parmi ces quatorze prêtres, dix ont commencé leur ministère au début du mois de septembre, tous comme vicaire en paroisse et presque tous comme aumônier d’établissements scolaires de l’enseignement public ou privé. L’un d’eux a été nommé dans une équipe des Fraternités Missionnaires des Prêtres pour la Ville, mise au service du diocèse de Saint-Denis-en France.

D’autres jeunes prêtres achèvent cette année une licence canonique de théologie, à la Faculté des Bernardins, à l’Université Grégorienne de Rome et à l’Institut d’Études Théologiques de Bruxelles.

Pour la rentrée du séminaire, seize nouveaux séminaristes sont entrés en première année dans les différentes maisons du Séminaire de Paris. Nous sommes également très honorés d’accueillir cette année trois séminaristes du diocèse de Versailles et un séminariste du diocèse de Munich et Freising (Allemagne).

Au total, une quinzaine de séminaristes du Séminaire de Paris (soit un sur six) sont envoyés par des évêques d’autres diocèses de France et de l’étranger pour y poursuivre leur formation en vue du sacerdoce.

Ils nous permettent de vivre concrètement la catholicité de l’Église.

P. Stéphane Duteurtre
Supérieur du Séminaire de Paris